Information sur la race.

Le saluki est un chien intuitif et intelligent. Il se dévoue complètement à ses maîtres et préfère se trouver en leur compagnie plutôt qu’à l’extérieur ou dans un chenil. Même si ses ancêtres  menaient une vie nomade difficile, le saluki peut être décrit comme un chien « sybarite », c’est‑à‑dire qu’il apprécie le luxe et le confort. Il apprécie tout autant une activité soutenue en plein air qu’un moment de repos sur un lit moelleux. De nature, c’est un chien propre qui s’intègre facilement à la vie de famille.

Le saluki est un lévrier qui a été soigneusement élevé pendant des milliers d’années pour son instinct de chasse très développé. Les populations de salukis du désert utilisés pour la chasse existent toujours au Moyen‑Orient. Son mouvement et sa silhouette sont gracieux et évoquent la vitesse, la force et l’endurance, tandis que son expression rappelle la dignité,  l’aristocratie et la royauté. Le regard toujours au loin, le saluki possède de grands yeux ovales, parfois noisettes, parfois plus sombres, qui lui donnent un air doux et sage.

Standard de la Race.

Origines et rôle : Il s’agit d’une des plus anciennes races de chien qui soit. On croit, à la lumière des sources iconographiques, que ce chien est demeuré pur au cours des âges. Il fut élevé à l’origine par les membres de tribus arabes pour capturer le gibier et, pour eux, il s’agissait d’un don sacré du ciel. En arabe, kelb signifie chien, mais le saluki est appelé El Hor, l’aristocrate.

Aspect général : Grâce, symétrie, rapidité et endurance alliées à la force et à l’agilité nécessaires pour tuer les gazelles et autres gibiers dans les grandes étendues sablonneuses ou les montagnes rocailleuses. Expression empreinte de dignité, de douceur; regard profond, fidèle et lointain.

Taille : Hauteur moyenne au garrot : mâle, 58-71 cm (23-28 po); femelle, peut être beaucoup plus petite, il s’agit d’une caractéristique de la race.

Robe : Poil lisse à texture douce et soyeuse, franges légères aux membres et à l’arrière des cuisses; parfois, de légères franges laineuses aux cuisses et aux épaules.

Couleur : Le blanc, le crème, le fauve, l’or, le roux, le gris et le tricolore feu (blanc, noir et feu), le noir et feu, ou une combinaison quelconque de ces couleurs avec le blanc.

Tête : Longue et étroite. Crâne modérément large entre les oreilles, non bombé, stop peu prononcé; l’ensemble doit être très racé. Truffe noire ou marron. Dents fortes et égales; yeux de couleur foncée à noisette et brillants; grands et ovales sans être proéminents. Oreilles longues, couvertes de longs poils soyeux, pendantes près de la tête et mobiles.

Cou : Long, souple et bien musclé.

Membres antérieurs : Épaules obliques et bien à l’arrière, bien musclées sans être lourdes. Pattes droites et longues du coude au genou.

Rein et dos : Dos assez large, muscles légèrement arqués au rein. Poitrine profonde et modérément étroite.

Membres postérieurs : Forts os des hanches bien distants et grasset modérément fléchi; jarrets bien descendus, signe de puissance de course et de saut.

Pieds : De longueur modérée. Orteils longs et bien arqués mais pas étalés, non plus que semblables à ceux du chat. Pied fort et souple, pourvu de longs poils entre les orteils.

Queue : Longue, plantée bas et portée suivant sa courbe naturelle. Bien fournie sur sa face inférieure de longs poils soyeux, mais pas touffus.

Variété à poil lisse : Caractéristiques identiques sauf que la robe est exempte de franges.

Club canin canadien, Standard de la race

Your Canadian Saluki Online Resource.